Amsterdam : le lait anisé

Lait anisé, Getty
Lait anisé © Getty

Si vous êtes à Amsterdam, ne manquez surtout pas le lait anisé, la boisson chaude typique de Hollande. Avec un goût qui rend un brin nostalgique, cette boisson est encore plus savoureuse avec quelques gouttes de Pastis.

Vous pourrez déguster cette boisson d'hiver tous les jours à partir de quinze heure dans l'un des charmants cafés ou bars d'Amsterdam. Même si le meilleur moment pour boire un verre est le vendredi soir ou le weekend évidemment. Amsterdam grouille de petits cafés où vous pourrez déguster une bonne boisson chaude et il y a de la place pour tout le monde, même pendant les longs mois d'hiver. Enfin si le covid le permet.

Cologne : Glühbier

Glühbier, Getty
Glühbier © Getty

À Cologne, vous pourrez déguster de délicieuses boissons chaudes sur les très célèbres marchés de Noël, mais ce n'est pas tout. Une multitude de cafés et de bars ont créé des breuvages spécialement pour la période hivernale.

À côté du très classique punch chaud à la pomme, vous trouverez d'autres délices hivernaux. Les habitants de Cologne raffolent d'une bonne discussion autour d'une "Kölsch" (une bière régionale). C'est pourquoi la Glühbier a été inventée. Il s'agit d'une bière chaude, variante du traditionnel "Glühwein" (vin chaud).

Rotterdam : café à l'advocaat

café à l'advocaat, Getty
café à l'advocaat © Getty

Les mois d'hiver à Rotterdam ? C'est normalement l'effervescence. La ville propose chaque année un tas d'activités et d'évènements qui apportent de la vie en ces mois sombres. Pas cette année, mais cela n'empêche nullement de savourer une délicatesse locale : une tasse de café hollandais, avec de l'advocaat évidemment. Cousine du très connu Irish coffee, cette boisson troque le whisky contre l'advocaat. Surprenant et savoureux !

Turin : Bicerin

Bicerin, Getty
Bicerin © Getty

La ville de Turin est bien connue pour être la capitale italienne du chocolat. Pas étonnant donc que la boisson chaude par excellence de la capitale du Piemonte soit le Bicerin ("petit verre"), un succulent mélange de café, de chocolat, de crème et de sirop. Le Bicerin découle d'une longue histoire et est depuis peu reconnu comme la boisson traditionnelle piémontaise. Dans l'histoire, on retrouve de grandes figures parmi les amateurs de Bicerin : le comte de Cavour, Friedrich Nietzsche, Alexandre Dumas, Silvio Pellico ou encore Giacomo Puccini.

La recette originale demeure encore et toujours secrète. C'est le secret bien gardé du café Al Bicerin depuis des générations. Cette la boisson aigre douce a été créée dans ce café vers la deuxième moitié du 18e siècle. Il s'agissait en réalité d'une variante du Bavareisa (18e siècle).

Actuellement, vous ne trouverez pas de Bicerin dans tous les cafés de Turin. Seuls quelques-uns servent encore cette boisson, dans de hauts verres, ou bocaux ; la plupart du temps dans un endroit rétro orné de vieux miroirs et tableaux.

Madrid : chocolat chaud

Chocolat chaud, Getty
Chocolat chaud © Getty

Son épaisseur ainsi que sa noirceur distinguent le chocolat chaud espagnol de ceux servis en France ou en Belgique. Comment ? La plupart des recettes nécessitent un mélange de farines afin de l'épaissir. De plus, cette variante espagnole est portée trois fois à ébullition afin de créer cette texture unique. Vous pouvez ajouter du sucre et en profiter pour déguster les fameux Churros ou Porras qui se marient à merveille avec cette boisson.

Tellement apprécié et populaire, ce chocolat chaud est devenu une tradition. Le jour de l'an ou à l'épiphanie, la plupart des familles espagnoles savourent un Roscon (gâteau traditionnel en forme d'anneau) servi avec un délicieux chocolat chaud.

Stockholm: Eggnogg

Eggnogg, Getty
Eggnogg © Getty

En suédois, le mot "fika" signifie papoter tranquillement avec sa famille ou ses amis en général autour d'une tasse de café et de petits gâteaux. Il s'agit là de leur façon traditionnelle de se réchauffer en hiver.

Vous préférez quelque chose de plus fort ? Alors rendez-vous chez Eriks Gondolen. Non seulement vous aurez une vue imprenable sur Stockholm, mais vous pourrez également déguster de savoureuses boissons chaudes. On vous recommande tout particulièrement son Eggnogg. Si vous ne comptez pas visiter Stockholm tout de suite (merci le covid), vous pouvez évidemment le préparer à la maison.

Copenhague : Glögg danois

Glögg danois, Getty
Glögg danois © Getty

Les Danois raffolent de boissons chaudes. C'est pourquoi Copenhague regorge de cafés et bars en tous genres, éparpillés aux quatre coins de la ville. Vous êtes plutôt sucré : la ville abrite des dizaines de pâtisseries et boulangeries où vous pourrez également déguster une boisson hivernale comme le Glögg. Emportez un bon livre et relaxez-vous dans un des cafés où vous pourrez à la fois manger et boire.

Le Glögg est une boisson chaude à base de vin rouge, cognac, clou de girofle, cannelle et de raisins secs gorgés de rhum. Le Glögg, d'origine suédoise, a été importé au Danemark après la Deuxième Guerre mondiale. Il n'y a pas de bonne façon de le faire, il existe des tonnes de variation. Cognac, eau-de-vie, porto ou vodka peuvent être ajoutés, en gardant toujours une base de vin rouge. Vous trouverez même des variantes au vin blanc et d'autres sans alcool pour les enfants.

Londres : cidre de pomme épicé

cidre de pomme épicé, Getty
cidre de pomme épicé © Getty

Au début des années 80, ce n'était pas très fun d'aller boire un verre à Londres. Les cocktails étaient tristes et mauvais, sans l'ombre d'un ingrédient frais. Depuis lors, les choses ont bien changé, même si quelques boissons de l'époque ont survécu. Il s'agit surtout des boissons qui vous réchauffent le coeur quand il fait froid dehors. Le cidre de pomme épicé "Apfelglühwein" en fait partie.

Café Latte

Café Latte, Getty
Café Latte © Getty

N'essayez jamais de traduire le terme italien "latte" par "café au lait". Un latte n'a rien à voir avec une tasse de café avec un nuage de lait.

Le café latte est élaboré de manière très précise ; d'abord un bon espresso, en guise de base. On rajoute ensuite du lait chauffé à la vapeur et par-dessus, une petite couche de mousse qui fait toute la différence. Enfin, le latte doit être servi dans un grand verre.

Vous pouvez bien évidemment adapter la recette originale (1 ration de lait pour 1 ration de café) selon vos goûts. Il est aussi possible de préparer votre latte avec un "doppio" (double espresso) ou un "lungo" (un espresso avec plus d'eau).

Dublin : Irish Coffee

Irish Coffee, Getty
Irish Coffee © Getty

La ville de Dublin est très connue pour ses soirées. C'est normalement l'un des meilleurs endroits au monde pour faire la fête. Le Temple Bar est le rendez-vous des fêtards, avec ses nombreux bars et cafés. En dehors de la fête, Dublin est magnifique l'hiver. Quelle meilleure manière de se réchauffer que de siroter un délicieux Irish Coffee, la boisson traditionnelle hivernale qui ne date pas d'hier. Elle possède même son jour spécial : le 25 janvier.

Si vous êtes à Amsterdam, ne manquez surtout pas le lait anisé, la boisson chaude typique de Hollande. Avec un goût qui rend un brin nostalgique, cette boisson est encore plus savoureuse avec quelques gouttes de Pastis.Vous pourrez déguster cette boisson d'hiver tous les jours à partir de quinze heure dans l'un des charmants cafés ou bars d'Amsterdam. Même si le meilleur moment pour boire un verre est le vendredi soir ou le weekend évidemment. Amsterdam grouille de petits cafés où vous pourrez déguster une bonne boisson chaude et il y a de la place pour tout le monde, même pendant les longs mois d'hiver. Enfin si le covid le permet. À Cologne, vous pourrez déguster de délicieuses boissons chaudes sur les très célèbres marchés de Noël, mais ce n'est pas tout. Une multitude de cafés et de bars ont créé des breuvages spécialement pour la période hivernale. À côté du très classique punch chaud à la pomme, vous trouverez d'autres délices hivernaux. Les habitants de Cologne raffolent d'une bonne discussion autour d'une "Kölsch" (une bière régionale). C'est pourquoi la Glühbier a été inventée. Il s'agit d'une bière chaude, variante du traditionnel "Glühwein" (vin chaud). Les mois d'hiver à Rotterdam ? C'est normalement l'effervescence. La ville propose chaque année un tas d'activités et d'évènements qui apportent de la vie en ces mois sombres. Pas cette année, mais cela n'empêche nullement de savourer une délicatesse locale : une tasse de café hollandais, avec de l'advocaat évidemment. Cousine du très connu Irish coffee, cette boisson troque le whisky contre l'advocaat. Surprenant et savoureux !La ville de Turin est bien connue pour être la capitale italienne du chocolat. Pas étonnant donc que la boisson chaude par excellence de la capitale du Piemonte soit le Bicerin ("petit verre"), un succulent mélange de café, de chocolat, de crème et de sirop. Le Bicerin découle d'une longue histoire et est depuis peu reconnu comme la boisson traditionnelle piémontaise. Dans l'histoire, on retrouve de grandes figures parmi les amateurs de Bicerin : le comte de Cavour, Friedrich Nietzsche, Alexandre Dumas, Silvio Pellico ou encore Giacomo Puccini.La recette originale demeure encore et toujours secrète. C'est le secret bien gardé du café Al Bicerin depuis des générations. Cette la boisson aigre douce a été créée dans ce café vers la deuxième moitié du 18e siècle. Il s'agissait en réalité d'une variante du Bavareisa (18e siècle).Actuellement, vous ne trouverez pas de Bicerin dans tous les cafés de Turin. Seuls quelques-uns servent encore cette boisson, dans de hauts verres, ou bocaux ; la plupart du temps dans un endroit rétro orné de vieux miroirs et tableaux. Son épaisseur ainsi que sa noirceur distinguent le chocolat chaud espagnol de ceux servis en France ou en Belgique. Comment ? La plupart des recettes nécessitent un mélange de farines afin de l'épaissir. De plus, cette variante espagnole est portée trois fois à ébullition afin de créer cette texture unique. Vous pouvez ajouter du sucre et en profiter pour déguster les fameux Churros ou Porras qui se marient à merveille avec cette boisson. Tellement apprécié et populaire, ce chocolat chaud est devenu une tradition. Le jour de l'an ou à l'épiphanie, la plupart des familles espagnoles savourent un Roscon (gâteau traditionnel en forme d'anneau) servi avec un délicieux chocolat chaud. En suédois, le mot "fika" signifie papoter tranquillement avec sa famille ou ses amis en général autour d'une tasse de café et de petits gâteaux. Il s'agit là de leur façon traditionnelle de se réchauffer en hiver.Vous préférez quelque chose de plus fort ? Alors rendez-vous chez Eriks Gondolen. Non seulement vous aurez une vue imprenable sur Stockholm, mais vous pourrez également déguster de savoureuses boissons chaudes. On vous recommande tout particulièrement son Eggnogg. Si vous ne comptez pas visiter Stockholm tout de suite (merci le covid), vous pouvez évidemment le préparer à la maison. Les Danois raffolent de boissons chaudes. C'est pourquoi Copenhague regorge de cafés et bars en tous genres, éparpillés aux quatre coins de la ville. Vous êtes plutôt sucré : la ville abrite des dizaines de pâtisseries et boulangeries où vous pourrez également déguster une boisson hivernale comme le Glögg. Emportez un bon livre et relaxez-vous dans un des cafés où vous pourrez à la fois manger et boire. Le Glögg est une boisson chaude à base de vin rouge, cognac, clou de girofle, cannelle et de raisins secs gorgés de rhum. Le Glögg, d'origine suédoise, a été importé au Danemark après la Deuxième Guerre mondiale. Il n'y a pas de bonne façon de le faire, il existe des tonnes de variation. Cognac, eau-de-vie, porto ou vodka peuvent être ajoutés, en gardant toujours une base de vin rouge. Vous trouverez même des variantes au vin blanc et d'autres sans alcool pour les enfants. Au début des années 80, ce n'était pas très fun d'aller boire un verre à Londres. Les cocktails étaient tristes et mauvais, sans l'ombre d'un ingrédient frais. Depuis lors, les choses ont bien changé, même si quelques boissons de l'époque ont survécu. Il s'agit surtout des boissons qui vous réchauffent le coeur quand il fait froid dehors. Le cidre de pomme épicé "Apfelglühwein" en fait partie.N'essayez jamais de traduire le terme italien "latte" par "café au lait". Un latte n'a rien à voir avec une tasse de café avec un nuage de lait. Le café latte est élaboré de manière très précise ; d'abord un bon espresso, en guise de base. On rajoute ensuite du lait chauffé à la vapeur et par-dessus, une petite couche de mousse qui fait toute la différence. Enfin, le latte doit être servi dans un grand verre. Vous pouvez bien évidemment adapter la recette originale (1 ration de lait pour 1 ration de café) selon vos goûts. Il est aussi possible de préparer votre latte avec un "doppio" (double espresso) ou un "lungo" (un espresso avec plus d'eau).La ville de Dublin est très connue pour ses soirées. C'est normalement l'un des meilleurs endroits au monde pour faire la fête. Le Temple Bar est le rendez-vous des fêtards, avec ses nombreux bars et cafés. En dehors de la fête, Dublin est magnifique l'hiver. Quelle meilleure manière de se réchauffer que de siroter un délicieux Irish Coffee, la boisson traditionnelle hivernale qui ne date pas d'hier. Elle possède même son jour spécial : le 25 janvier.