La feta telle que nous la connaissons existe depuis le 12e siècle. Elle tire son nom du mot italien "fetta", qui signifie "tranche". Mais on ne peut affirmer avec certitude d'où provient exactement ce fromage. En réalité, il n'y a pas qu'une seule feta. Elle est multiple puisque la feta est comme le houmous : c'est un aliment régional qui transcende les frontières. Mais pour les Grecs ce constat est une hérésie. Il faut dire que pour le pays c'est un symbole culinaire. C'est pour cela que le terme Feta est désormais protégé avec une appellation protégée. Pour pouvoir être labélisée feta en Europe, il faut qu'elle contienne un minimum de 70 % de lait de brebis qui doit provenir de races locales de brebis et de chèvres traditionnellement élevées dans des pâturages locaux et de certaines régions de Grèce.

Getty
© Getty

La mythologie grecque raconte qu'Aristée, fils d'Apollon, a été envoyé pour enseigner aux humains l'art de la fabrication du fromage. Dans l'Odyssée d'Homère, un des cyclopes, Polyphème, fabrique un fromage qui serait l'ancêtre de la feta.

Un fromage caillé

La feta est un fromage caillé en saumure sans croûte. La feta ne nécessite pas une préparation complexe.

Getty
© Getty

On chauffe le lait de brebis, on le mélange à des probiotiques et à de la présure pour qu'il coagule.

Getty
© Getty

On le sépare ensuite de son petit lait avant de le laisser s'affiner dans des fûts, des boîtes ou des paniers qui trempent dans de la saumure pendant deux mois.

Getty
© Getty

Et pour les ultra-motivés, voici comment la faire soi-même:

Comment la sublimer ?

Sa consistance à la fois ferme et friable en fait un allié de choix dans toute sorte de préparations chaudes ou froides. Et avec 264 kcal pour 100 gr elles aussi peu calorique. Elle s'allie particulièrement bien au basilic, à la ciboulette ou encore à l'origan.

Au centre d'un buzz culinaire

Une recette a pris d'assaut les médias sociaux il y a quelques semaines. Une recette à 10 euros et ultra simple qui va faire le tour du monde et faire des dizaines de millions de vues. Baptisée "Uunifetapasta" la recette est simplissime.

null, getty
null © getty

C'est des tomates cerises entières, un bloc de feta et un filet l'huile d'olive, le tout enfourné pendant 40 minutes. La recette vient de Jenni Häyrinen, une blogueuse culinaire finlandaise qui avait trop la flemme de faire quelque chose de plus compliqué. Plus surprenant la recette a été publiée en 2019, mais elle va connaître la gloire grâce à la version de plusieurs influenceurs sur leurs comptes Instagram et TikTok.

Si c'est la grosse tendance du moment ce n'est, loin de là, pas la seule façon de cuisiner la feta. En voici d'autres tout aussi succulentes.

>>>Lasagne à la feta et aux poivrons

>>> Cake aux légumes, thym et feta

>>> Salade aux vermicelles de riz, à la feta et aux groseilles

>>> Légumes rôtis à la feta

>>> Burger d'agneau aux pistaches, feta et Tsatsiki aux betteraves

>>> Tarte tatin de carottes à la feta, au miel et au thym

>>> Feuilles de brick farcies au potiron

>>> Méli-mélo de melons à la feta et à la menthe

Et voici encore quelques recettes en vidéos:

La feta telle que nous la connaissons existe depuis le 12e siècle. Elle tire son nom du mot italien "fetta", qui signifie "tranche". Mais on ne peut affirmer avec certitude d'où provient exactement ce fromage. En réalité, il n'y a pas qu'une seule feta. Elle est multiple puisque la feta est comme le houmous : c'est un aliment régional qui transcende les frontières. Mais pour les Grecs ce constat est une hérésie. Il faut dire que pour le pays c'est un symbole culinaire. C'est pour cela que le terme Feta est désormais protégé avec une appellation protégée. Pour pouvoir être labélisée feta en Europe, il faut qu'elle contienne un minimum de 70 % de lait de brebis qui doit provenir de races locales de brebis et de chèvres traditionnellement élevées dans des pâturages locaux et de certaines régions de Grèce.La mythologie grecque raconte qu'Aristée, fils d'Apollon, a été envoyé pour enseigner aux humains l'art de la fabrication du fromage. Dans l'Odyssée d'Homère, un des cyclopes, Polyphème, fabrique un fromage qui serait l'ancêtre de la feta. La feta est un fromage caillé en saumure sans croûte. La feta ne nécessite pas une préparation complexe. On chauffe le lait de brebis, on le mélange à des probiotiques et à de la présure pour qu'il coagule. On le sépare ensuite de son petit lait avant de le laisser s'affiner dans des fûts, des boîtes ou des paniers qui trempent dans de la saumure pendant deux mois. Et pour les ultra-motivés, voici comment la faire soi-même: Sa consistance à la fois ferme et friable en fait un allié de choix dans toute sorte de préparations chaudes ou froides. Et avec 264 kcal pour 100 gr elles aussi peu calorique. Elle s'allie particulièrement bien au basilic, à la ciboulette ou encore à l'origan. Au centre d'un buzz culinaire Une recette a pris d'assaut les médias sociaux il y a quelques semaines. Une recette à 10 euros et ultra simple qui va faire le tour du monde et faire des dizaines de millions de vues. Baptisée "Uunifetapasta" la recette est simplissime. C'est des tomates cerises entières, un bloc de feta et un filet l'huile d'olive, le tout enfourné pendant 40 minutes. La recette vient de Jenni Häyrinen, une blogueuse culinaire finlandaise qui avait trop la flemme de faire quelque chose de plus compliqué. Plus surprenant la recette a été publiée en 2019, mais elle va connaître la gloire grâce à la version de plusieurs influenceurs sur leurs comptes Instagram et TikTok.Si c'est la grosse tendance du moment ce n'est, loin de là, pas la seule façon de cuisiner la feta. En voici d'autres tout aussi succulentes. >>>Lasagne à la feta et aux poivrons>>> Cake aux légumes, thym et feta>>> Salade aux vermicelles de riz, à la feta et aux groseilles>>> Légumes rôtis à la feta>>> Burger d'agneau aux pistaches, feta et Tsatsiki aux betteraves>>> Tarte tatin de carottes à la feta, au miel et au thym>>> Feuilles de brick farcies au potiron>>> Méli-mélo de melons à la feta et à la mentheEt voici encore quelques recettes en vidéos: