Le photographe belge Harry Gruyaert, crée un corps-à-corps avec les aéroports. Ces images, d'un chic graphique et coloré, saisissent la particularité de cet univers à part entière. Bon voyage!

Chaque été, Arles devient l'épicentre de la photographie mondiale. En parallèle de ce rendez-vous exceptionnel, Christian Dior Parfums organise un concours dédié aux jeunes talents venus du monde entier. Avec à la clé 10.000 euros de prix.

Après avoir sillonné l'Europe, puis le Japon, Charles Fréger a posé sa chambre sur le continent américain, à travers un territoire s'étendant du sud des États-Unis au Brésil, pour poursuivre son travail photographique visant à consigner les mascarades. En ressort une ambitieuse série de portraits des descendants d'esclaves et populations indigènes converties. Autant de "constats visuels" dans lesquels se rejoue le rapport à l'oppresseur, un rapport renversé et par là-même subverti. Une mine visuelle et documentaire.

Parce qu'il l'invita sur sa planète, qu'elle était sa fille et que c'était sa façon à elle de transcender l'inattendu traumatique que réserve parfois cette drôle de vie sur terre, Charlotte Abramow photographia son père.