Les fantômes des Amériques de Charles Fréger

Après avoir sillonné l'Europe, puis le Japon, Charles Fréger a posé sa chambre sur le continent américain, à travers un territoire s'étendant du sud des États-Unis au Brésil, pour poursuivre son travail photographique visant à consigner les mascarades. En ressort une ambitieuse série de portraits des descendants d'esclaves et populations indigènes converties. Autant de "constats visuels" dans lesquels se rejoue le rapport à l'oppresseur, un rapport renversé et par là-même subverti. Une mine visuelle et documentaire.