On a testé: agir et penser comme Dark Vador

Pour être honnête, j'ai toujours trouvé la réputation de Dark Vador un peu surfaite. En cause, la réplique qui lui sert de C.V.: "Luke, je suis ton père." Une phrase qui, selon moi, se situe quelque part entre "Alors, on n'attend pas Patrick?" et "Oh Thérèse, une serpillière!"

Toussaint 2.0: les nouvelles façons de penser la mort et ses rites

Aujourd'hui en manque de fréquentation, les cimetières s'apprêtent à connaître leur semaine la plus animée de l'année. Une raréfaction des visiteurs qui n'entrave pas le dynamisme du business mortuaire, devenu plus perso ou plus écolo. Tour d'horizon des nouvelles pratiques.

On a testé: la méthode de libération des cuirasses

Certaines personnes ont le don, pour autant que ce ne soit pas une tare, de tout faire à 100 km/h. Le brossage des dents sous la douche, le remplissage de la machine à laver façon Michael Jordan, les courses de la semaine en mode Schumacher avec c(r)ash à la caisse...

On a testé: l'application Calm

Méditation, écoute de soi, pleine conscience, retour à la nature, slow life... Notre époque a l'air assez d'accord sur un point: on doit faire hyper-attention à nous-mêmes.

L'éducation sexuelle à l'heure des réseaux sociaux

Si les ados d'aujourd'hui trouvent sur la Toile une multitude d'informations sur le sexe, leurs connaissances des rapports intimes s'avèrent encore incomplètes et tronquées. Des initiatives voient le jour pour combler leurs lacunes, à l'école... mais aussi sur Instagram.

Nos habitudes et réflexes d'hygiène inutiles voire néfastes

Vous pensez faire au mieux pour tenir à distance les microbes, bactéries et autres germes laissés par vos congénères dans l'espace public. Vous avez adopté des habitudes d'hygiène que vous pensez irréprochables, et qui vous garantissent une pleine santé, durable. Malheureusent, certains de ces gestes s'avèrent inutiles, et pourraient même parfois, vous nuire.

Un pétrole aux vertus bienfaitrices miraculeuses... et controversées

Immergée jusqu'au cou dans un liquide sombre et visqueux, Soulfiya sourit. "C'est si agréable", s'extasie, malgré l'odeur d'huile de moteur, cette sexagénaire russe venue soulager son arthrite à Naftalan, ville du nord-ouest de l'Azerbaïdjan connue pour ses traitements au pétrole brut.

Quelles sont les conditions pour accéder au bonheur selon les Belges?

Les relations sociales, la santé physique et morale et la situation financière ont le plus grand impact sur le bonheur ressenti par les Belges, selon les résultats de l'Enquête nationale du Bonheur réalisée par l'UGent avec le soutien de l'assureur-vie NN. Selon l'enquête, près de 60% de notre bonheur peut être atteint et la politique a un grand rôle à jouer, selon l'économiste de la santé Lieven Annemans.